Comment soigner une sciatique de la jambe droite?

 

Je vais aborder dans cet article les possibilités pour soigner et calmer vos douleurs liées à une sciatique de la jambe droite. Je vous donne des conseils de traitement qui n’engage que moi. Je vous rappelle que je suis kinésithérapeute-ostéopathe depuis 20 années (du moins en 2018 !).

sciatique

C’est quoi une sciatique

Comment peut-on la définir ? Il s’agit d’une compression nerveuse du nerf sciatique. Cette compression du nerf rachidien va « écraser » le nerf et provoquer des symptômes spécifiques. Le premier, les symptômes moteurs qui peut engendrer des paralysies au niveau du membre inferieur droit. Le plus connu étant un pied qui traine et la difficulté à soulever le pied à la marche. Ces paralysies sont présentes lorsque la sciatique est très évoluée. Il peut exister aussi des signes sensitifs avec des hypersensibilités au niveau du membre inferieur. Vous pouvez ressentir des picotements ou des irradiations. Le ressenti est très désagréable.

Le territoire du nerf sciatique est représenté dans la figure çi-dessous :

ente est une compression par l’existence d’une hernie discale qui va comprimer le nerf sciatique.

trajet nerf sciatique

Traitement médicamenteux de la sciatique

C’est votre médecin généraliste qui va orienter votre traitement médicamenteux. Dans un premier temps, il risque de vous prescrire des anti-inflammatoires et des antalgiques. Soyez assidu dans la prise du traitement pour avoir une efficacité sur vos symptômes. Il est possible que cela soit efficace mais laissez le temps au temps car le traitement ne sera pas efficient immédiatement.

Il est important de connaitre les effets indésirables de la molécule car tout médicament entraine des effets indésirables. Lisez donc la notice ou demander conseil à votre pharmacien !

Le généraliste peut vous amener dans un second temps à consulter un rhumatologue si le traitement n’a pas donné de résultats sur votre douleur. Ce dernier pourra mettre en place une infiltration, la plupart du temps de la cortisone pour traiter l’inflammation de manière locale. La cortisone est un médicament très puissant et il peut s’avérer positif pour votre sciatique de la jambe droite !

 

Traitement kinésithérapique de la sciatique

Souvent, votre généraliste va associer au traitement médicamenteux aux séances de kinésithérapie. Il va après avoir fait un bilan individualisé, trouver les causes de vos douleurs. Ces dernières pouvant être articulaire, musculaires ou liées à votre profession (comme les secrétaires, les informaticiens etc.)

Selon l’origine de la sciatique de la jambe droite (par exemple), il va axer votre traitement sur la mobilité ou sur le renforcement musculaire. Souvent une combinaison de ces deux paramètres sont utiles. Ce traitement est véritablement une remise en cause de votre environnement de vie dans lequel il va falloir par retouche modifier certains vecteurs. Le kiné vous donnera des conseils sur l’hygiène de vie et notamment sur la pratique d’une activité physique.

Activité physique pour la sciatique

Vous avez que des avantages à pratiquer une activité physique. Pour votre dos, c’est essentiel. Même si vous avez mal, essayer de pratiquer un peu de marche à allure tranquille cela vous calmera très certainement la douleur. Ne forcez pas, respectez votre corps. Soyez également progressif, notamment si l’activité physique est une inconnue pour votre organisme. Non seulement vous allez faire du bien à votre sciatique mais en plus vous aurez des bénéfices pour vos poumons, votre cœur et vos muscles. Que demander de plus !

 

Ne faites surtout pas l’erreur de ne rien faire à cause de votre hernie. Ce serait la plus grosse erreur de votre vie. La douleur augmentera et l’inflammation du nerf se majorera.

Pour finir, le mot hernie discale ne doit pas être pris comme une maladie. Ce n’est pas grave, il faut le soigner, c’est tout ! Mais sachez une chose, la plupart des gens ont une hernie discale sans qu’elle soit douloureuse.

Alors dédramatisez et prenez votre santé en main, maintenant !

Pour finir et synthétiser mes propos, je vous propose une vidéo sur la sciatique:

 

Quelles solutions originales pour le mal au dos?

Cervicalgie, dorsalgie, lumbago, sciatique et pathologies affectant la colonne vertébrale sont bien souvent des lieux communs puisque nous sommes nombreux à en souffrir.
Notre mode de vie moderne privilégiant la sédentarité, les déplacements en voiture, les stations prolongées devant l’ordinateur, le manque d’exercice physique ainsi que le stress et parfois, une mauvaise literie sont autant de raisons qui met à mal notre dos.
Ce contexte clinique ne va pas en s’améliorant au fil du temps. Avec l’avancée en âge, nous offrons une plus faible résistance au choc physique dans la journée. Les structures osseuses de notre colonne vertébrale, en particulier des disques intervertébraux peuvent s’abîmer et donner des sensation de douleur et de tension, pour qu’ensuite l’arthrose vienne. Au programme des réjouissances de points de blocage, des incapacités temporaires et, surtout, l’altération de la qualité de vie.

Comment y remédier tout en évitant la surconsommation de médicaments tels que les anti-inflammatoires, aux effets délétères notamment chez les personnes souffrant d’ulcère à l’estomac ?

En bénéficiant des réponses thérapeutiques que peuvent apporter les médecines complémentaires!

Mal au dos et homéopathie

L’homéopathie
Regardons la médecine d’homéopathie qui est une thérapie en vogue en ce moment. Cette médecine globale ne traite pas mal de dos et s’attache à soigner, de manière ciblée, un patient qui a mal au dos. Après avoir éliminé les cause de maladie grave, le médecin homéopathe s’intéresse aux modalités d’apparition des douleurs un texte affectif, physique et environnemental du patient. Autant de traitement que le patient mais certains médicaments ont une place privilégiée.

L’oligothérapie

L’oligothérapie, les oligo-éléments sont des minéraux présent en faible quantité dans le corps. C’est nutriments sont cependant essentiel bon fonctionnement des processus biologique. Une carence occasion année dérèglement de. Stress, fatigue, perte osseuse, troubles musculaires neurologique, perturbations hormonothérapie. L’oligotherapie permet de corriger ces dysfonctionnements. Après un bilan, le médecin prescrit une supplémentation de ou de plusieurs de ses principaux nutriments.

Par exemple, le lithium qui est un décontractant nerveux et musculaire avec la de sciatique et de lumbago. 2 à 3 ampoules pour le soir au coucher jusqu’à disparition des symptômes.

 

Voici donc deux médecines complémentaires qui peuvent être des solutions pertinentes pour votre dos!

 

Voir aussi: Comment je peux soigner mon mal de dos