Les paresseux mourront plus rapidement!

Mal au dos et sédentarité font la paire!

De nombreux mal au dos sont imputables à la sédentarité, en particulier dans les pays développés.Se mettre où se remettre en mouvement et le défi majeur en santé publique.Dans notre société une alimentation équilibrée préserve du surpoids, une carence notamment en calcium, vitamine D sont nécessaires à la solidité de notre structure osseuse.Les protéines nourrissent les muscles et l’eau favorise l’élimination des toxines.Impossible par ailleurs de ne pas rappeler que le tabac déshydrate les tissus et selon certaines études scientifiques active dans le cerveau les circuits de la douleur rendant les consommateurs beaucoup plus sensibles aux lombalgies chroniques.

sédentarité et lombalgie

Mais ce qui entretient est protège malgré tout notre capital ostéo-articulaire,c’est le mouvement en premier lieu.Il accélère la circulation du sang, il fournit aux muscles les nutriments et l’oxygène nécessaire.il leur impose des temps de contraction, des temps de repos alors qu’une position statique ordonne une contraction constante des même groupes de muscles.La sédentarité est un facteur de risque plus grave que le tabac ou l’alcool.Il y a urgence à remettre l’humanité en marche. Nous ancêtres parcourraient 16 km par jour, nos grands-parents 8 à 10 km, nous seulement 2 à 3 km en moyenne avec une situation encore plus alarmante dans les banlieues et les zones rurales. Phénomène aussi préoccupant,la place massive des voitures dans notre société.Pour améliorer les choses, si seulement 5 % des Français se mettait en mouvement, nous économiserions 500 million d’euros par an de dépenses de santé.Le temps passer à siroter une menthe sur un canapé augmente les risque cardiovasculaire et les troubles musculo-squelettiques.Une personne assise 6 h par jour a, selon une étude scientifique américaine 20 % de risque de mourir prématurément.Des personnes nouvelles reprendre une activité choisissez naturel activité non j’ai escaladé pédaler taper dans un ballon offre également de belles perspectives en termes de santé publique.choisir des compagnons, son conjoint, vous donnera envie de les suivre sur une de vos activités physiques peu importe le cadre pourvu qu’il existe ce travail musculaire, ce travail articulaire et surtout le plaisir.Pensez toutefois à l’échauffement et la progressivité lors d’une activité physique pour votre dos qui sont des notions essentielles à respecter, comme le fait dans un premier temps d’être accompagné par un professionnel.

 

Que faites vous pour améliorer vos douleurs de dos?