Soigner naturellement le mal de dos

  • Soulager un mal de dos rapidement

Bonjour et bienvenue sur le site de Fred le kiné.

Aujourd’hui, nous allons parler du traitement naturel du mal au dos et de la lombalgie. Alors, je vais m’appuyer sur des bases scientifiques, comme d’habitude, et dans ce diaporama, plus particulièrement, je vais utiliser une étude du Lancet Journal, journal qui a une forte réputation au niveau scientifique. Avant tout ça, faisons l’état des lieux, 80% des gens vont souffrir, au moins une fois dans leur vie, de la région lombaire. On appelle lombalgie, on appelle douleur du bas du dos. C’est une zone charnière entre les membres inférieurs et la colonne vertébrale qui est fortement sollicitée par l’ensemble des contraintes articulaires liées principalement à l’apesanteur. Cette douleur lombaire, comme vous pouvez le voir, elle va toucher un certain nombre de personnes dans le monde, c’est-à-dire, on a des chiffres qui sont récents, 11% de la population.

  • Astuces mal de dos

On pourrait parler des facteurs de gravité notamment liés à la sédentarité qui fait partie des causes de ce mal au dos, je vous propose de vous en reparler dans une autre vidéo puisque cette vidéo-là sera également divisée en deux vidéos pour ne pas qu’elle soit trop longue. Cette étude, c’est une étude récente, comme vous pouvez le voir, qui est paru le 22 mars 2018. A l’heure où je fais cette vidéo, on est le 22 juillet, donc elle est relativement récente. Et encore une fois, le Lancet Journal est un journal scientifique de très haute qualité, donc il est difficile de réfuter ces affirmations. Alors qu’est-ce qui va se passer ? Cette étude montre, en faisant une recherche sur l’ensemble des études sur la lombalgie déjà, elle fait état qu’une grande majorité des personnes qui vont avoir mal au dos, ne reçoivent pas un traitement spécifique approprié à leur pathologie. Il dénonce également beaucoup d’examens complémentaires qui ne servent à rien, si ce n’est à aggraver ces maux de dos. Et là-dedans, il va y avoir des prescriptions abusives de médicaments, ce qui a la plupart du temps des effets secondaires, des interventions chirurgicales qui ne vont rien apporter à ce mal au dos et ensuite, l’encouragement au repos. Vous n’êtes pas censé savoir la campagne d’AMELI sur le mouvement et le mal au dos, et l’on sait très bien, et ça c’est prouvé scientifiquement, que l’inactivité favorise, là-aussi le maintien, voire l’aggravation des douleurs au niveau du mal au dos.

  • Remède naturel contre le mal de dos

Là aussi, il y a beaucoup, notamment, de radiographie du dos, d’IRM, de scanners qui, d’abord n’apportent rien. Deuxièmement, qui vont amener des effets secondaires puisque vous vous exposez à des rayons qui ont des effets néfastes, notamment si ils sont trop souvent renouvelées. Et en plus, ces examens vont nous donner la même imagerie, les mêmes résultats que si l’on le faisait sur un sujet sain. Je prends l’exemple de la hernie discale qui peut être identifiée par un scanner ou une IRM. Si l’on faisait cet IRM sur des sujets qui n’ont pas mal au dos, on retrouverait exactement les mêmes signes, les mêmes interprétations. Tout d’abord, il faut éviter donc, ces examens complémentaires qui ont, encore une fois, des effets néfastes sur les gens qui viennent consulter. Et ne pas croire que ces éléments-là vont amener suffisamment d’informations pour pouvoir soigner, de façon pertinente, ces maux de dos. Par contre, et c’est là où on va mettre en exergue la professionnalité et l’expertise de certains métiers, un examen fin cliniquement va apporter beaucoup plus de réponse que l’ensemble donc, de prescription d’examens qui eux-mêmes vont ne pas apporter et vont surtout amener des effets secondaires, notamment je pense aux médicaments et à ces fameux scanners. Le fait de multiplier ces imageries, ça va amener, un, une consommation majorée des médicaments. Et ensuite, un effet psychologique, puisque lorsque vous allez identifier la présence d’une hernie discale, cela va également majorer vos douleurs. C’est une chose vraiment à ne pas multiplier dans le temps. En sachant, encore une fois, que, par exemple, la présence d’une hernie discale est aussi fréquente chez le sujet sain que chez le sujet qui a des problèmes de dos.

Par rapport à cet état de lieux, on peut se poser la question et on va se la poser maintenant : qu’est ce qui marche ? Qu’est ce qui peut améliorer votre mal au dos ?

On a déjà une réponse, on a parlé d’examens fins cliniques qui vont pouvoir bien améliorer la prise en charge et surtout orienter votre prise en charge. Donc, les kinésithérapeutes vont permettre, notamment, une prise en charge lombalgique efficace puisque, on va le voir, les kinésithérapeutes, c’est associé au mouvement, et on sait très bien que le mouvement va favoriser la récupération et la diminution des douleurs de dos. Deuxièmement, les kinésithérapeutes sont des représentants des thérapies manuelles. Ils vont être capable, notamment par un arsenal thérapeutique, de nombreux outils, de sélectionner, puis de mettre en application un outil qui va être pertinent et qui va diminuer vos douleurs de dos. Ensuite, ce fameux bilan, et le bilan kiné va permettre aux thérapeutes de décliner des arguments pour soigner votre mal au dos selon ce qu’il va trouver dans votre bilan. Ce bilan peut évaluer vos articulations, notamment la colonne lombaire. Ce bilan peut évaluer le mouvement, votre mouvement. Ce bilan peut évaluer votre potentiel musculaire, est-ce qu’il est par exemple trop tendu, est-ce qu’il est sous utilisé… Ou éventuellement, va aussi interpréter votre potentiel psychologique par rapport à cette douleur. Un ensemble de bilan qui va faire, qu’à la fin, votre kiné va pouvoir vous orienter vers un traitement qui sera pertinent et qui donnera des résultats sur le long terme. Par rapport à cette étude du Lancet journal, on peut parler que, tout d’abord, beaucoup de traitements sur la lombalgie, ne sont pas efficaces. Et surtout, ne sont pas pertinents et vont entraîner des majorations de vos douleurs. Je pense, encore une fois, aux médicaments, je pense aux examens type scanner et IRM. Et ensuite, je pense également au fait que, souvent, on vous amène à vous reposer alors que, c’est exactement le contraire qu’il faut faire.

 

Le kiné peut être un moyen très efficace, notamment par l’expertise de son bilan kinésithérapique, pour vous amener des solutions pérennes et efficaces sur le long terme. Pour finir, je vous laisse donc quelques références qui peuvent être intéressante pour votre prise en charge, notamment cet article du Point . Et également, l’étude vous ai présenté, du Lancet Journal qui peut vous amener, là aussi, des éléments importants et intéressants pour vous. Je vous amène à mettre en place des commentaires ou des questions, si ça peut vous aider dans le traitement de la lombalgie. Je vous dis à bientôt puisque, encore une fois, cette vidéo va être suivie d’une autre vidéo par rapport à cette thématique : soigner naturellement votre mal de dos, sans passer, ni par les médicaments, ni par des examens qui vous amèneront des effets délétères sur votre dos.

 

Ressources: Lancet

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *