Le stress est il un facteur de mal de dos?

Mécanisme interne

Des mécanismes internes liés au stress sont certainement des facteurs importants qui peuvent amener voir déclencher les maux de dos.La pression exercée au travail dans les entreprise notamment sont malgré tout en relation. Notons également tout ce qui concerne les conflits au travail qui sont autant de raison d’amener des tensions, souvent musculaires.

Nous ne pouvons affirmer que le stress est l’unique, le seul facteur qui amène des douleurs dorsales, mais il convient toutefois de le prendre en compte pour mieux le réguler au quotidien.

Dernièrement, une étude à montré que sur une population de  18.000 employés, les personnes qui vivaient mal leur travail étaient beaucoup plus exposées aux risques de lombalgies.Nous voyions bien là que les tensions psychologiques sont une des explication de l’exposition à des douleurs de la colonne.

stress et mal de dos

Stress et mal de dos

Toujours le stress et sont impact sur notre fonctionnement, amenè des modifications physiologiques conséquentes.Il est remarquable de noter un processus inflammatoire sur nos articulations qui favorisent l’apparition de tendinopathies par exemple.Ces inflammations sont ensuite des sources de douleur majorée.De plus, les vaisseaux sanguins exposés au stress ont tendance à se refermer et provoquer ce que l’on appelle une vasoconstriction.Conséquence, les muscles et les articulations sont moins bien vascularisés et sur le long terme amener des pathologies lourdes (arthrose, douleurs musculaires et artérite).

On vous parle beaucoup de charges lourdes, des cartables et des mauvais mouvements.C’est vrai que c’est important à prendre en compte.Je suis d’accord.Mais il faut tout autant tenir compte de l’état émotionnel de la personne en souffrance car elle apparait comme un  élément majeur.

Prise en charge de la lombalgie

Une véritable pris en charge du lombalgique doit pouvoir « bilanter » les paramètres psychologique de la personne, les paramètres physiques et voir si l’environnement familial et/ou professionnel est un des facteurs à prendre en compte.Ignorer ce vecteur psychologique peut amener à l’échec dans la prise en charge de la douleur.

Avant d’aller chez le médecin, posez vous la question sur votre état émotionnel? Comment se passe votre travail? Avez-vous de bonnes relations au travail?

 

Et vous comment faites vous pour réguler votre stress?

LAISSEZ MOI UN COMMENTAIRE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *