Connaissez vous le mythe de la natation?

Nous allons développer le mythe de la natation, en permanence sollicité par les médecins généralistes, mais également par les ostéopathes, les kinésithérapeutes afin de pratiquer la natation pour votre dos. Tout ceci est bien mais il faut en connaitre les limites. Et pour pratiquer une activité physique qui peut vous amener des bénéfices, encore faut-il en comprendre le sens et également les contre-indications.

Tout d’abord, la natation est emblématique comme sport pour le mal de dos parce que dans ce cadre-là, vous allez solliciter le maximum de muscles au niveau de l’abdomen, en l’occurrence les muscles abdominaux ; et au niveau de la colonne vertébrale en l’occurrence les muscles dorsaux et plutôt les muscles dorsaux profonds ce qui est excellent pour le maintien de la colonne vertébrale. Cela étant dit, il faut bien analyser ce processus de natation. La natation peut vous amener des bénéfices dans les conditions où votre nage sera techniquement satisfaisante. Une mauvaise technique de natation va vous amener à faire des compensations et à modifier ces fameuses courbures lombaires soit en les majorant et là vous allez quand même mettre quelques contraintes au niveau des vertèbres lombaires, soit en les effaçant et le résultat en sera le même. L’intérêt toutefois c’est que l’eau avait la loi d’Archimède, va vous permettre de diminuer au maximum la pesanteur, donc de diminuer les contraintes que vous pouvez mettre au niveau de cette colonne vertébrale.

Toutefois, il faut envisager la technicité de la natation qui est un sport très technique dans lequel il y a deux, principalement deux nages, deux techniques de nage, deux sortes de nage et qui vont favoriser là aussi les augmentations de douleurs. Quand je parle de deux techniques de nage, je parle de la brasse principalement et du papillon. Alors le papillon c’est une nage qui est la moins nagée parce qu’elle est extrêmement coûteuse énergétiquement donc je vais la laisser de côté. La brasse c’est vraiment la contre-indication qu’il faut connaitre et dont je vais vous expliquer, ne pas pratiquer pour soigner votre dos. Pourquoi ? Deux types de nages, excusez-moi, deux types de brasses, j’ai du mal ce matin, deux types de brasses : la brasse dans laquelle vous allez mettre la tête sous l’eau, c’est la brasse coulée ; et la brasse dans laquelle vous allez garder votre tête au sec.

Premier cas, la brasse coulée.Bien que vous mettiez la tête sous l’eau, vous allez diminuer les contraintes au niveau lombaire et au niveau cervical, mais ce mouvement de brasse va vous amener toutefois des majorations au niveau de la courbure lombaire et également peut vous entraîner des douleurs au niveau des genoux. Donc à éviter notamment si vous avez des douleurs aux genoux. Deuxième type de natation, la brasse donc dans laquelle vous n’allez pas mettre la tête sous l’eau, ce type de brasse va vraiment être encore plus contre-indiqué que la première puisque là vous allez cambrer principalement les lombaires et les cervicales et vous allez forcément, en faisant une ou demi-heure par exemple de brasse comme indiquée préalablement,  vous allez forcément provoquer des douleurs et des contractures importantes notamment au niveau cervical.

Alors c’est bien de dire ce qu’il ne faut pas faire, mais qu’est-ce qu’on peut faire ? Eh bien ce que je vous propose c’est plutôt et principalement de faire du dos crawlé et du crawl. Donc alternez les deux parce que vous allez travailler les muscles dans différentes positions et dans différents modes de contraction, donc ça c’est excellent. Donc vous pouvez varier alternativement, par exemple 5 minutes de dos crawlé, 5 minutes de crawl sur à peu près un volume de 20 minutes minimum. J’attire également votre attention sur le fait que pour avoir tous les bénéfices dans le cadre que je viens de vous présenter, il faut travailler la technique. Donc travaillez ce qu’on appelle des « éducatifs » qui vont vous permettre d’acquérir une technicité qui va être plus tard bénéfique pour votre dos puisque vous allez travailler sans développer des compensations.

Donc pour résumer, la natation oui, principalement et uniquement dos crawlé et le crawl. Pensez à améliorer votre technique, vous verrez sur YouTube il n’y a pas mal de vidéos sur les éducatifs en dos crawlé et sur les éducatifs en crawl pour vous permettre de ne pas développer des compensations dans le cadre de ce travail sur les muscles abdominaux et les muscles du dos.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *